vendredi 18 décembre 2009

La hotte du Père Noël menace de déborder

Source : La Nouvelle République

Dopées par les achats sur Internet, les livraisons de colis devraient encore battre des records à Noël, avec un pic d'activité ce week-end.
Sept consommateurs sur dix achètent leurs cadeaux en ligne, selon la Fédération du e-commerce et de la vente a distance (Fevad).«Nous sommes partis pour un bon cyber-
Noël, la barre des 5 milliards d'euros (dépenses sur Internet sur la période, ndlr)
sera sans doute franchie », soit 25 % de plus qu'à Noël 2008, indique Marc Lolivier,
délègue généra. De quoi rendre les transporteurs de colis optimistes. La Poste attend une hausse de volumes de 8 a 15 % par rapport à 2008, FedEx Express une augmentation de 18 % en Europe et TNT Express pense doubler ses livraisons aux particuliers en France. La livraison classique, en 48 heures, reste privilégiée des internautes, le leader Coliposte (La Poste) prévoyant de transporter 30 millions de colis en un mois. Mais l'express, qui permet de recevoir son paquet en 24 heures ou moins, monte en puissance, autrefois reserve aux entreprises,
ce créneau séduit les particuliers, surtout à Noël où de plus en plus d'achats se font à la derniere minute.
« II y a une vraie demande pour de l'express, notamment pour les produits high-tech, et sur cent colis commandés sur Internet, quelque 10 % sont livrés ainsi », souligne Christian Emery, PDG de Chronopost, filiale express de La Poste, qui s'attend a livrer 7 millions de colis en décembre.
TNT mise sur son partenariat avec un réseau de 4 000 points relais, ces boutiques où sont déposés les colis en l'absence du destinataire «15 % des clients ne sont pas chez eux quand on les livre », explique Herve Cohen, directeur marketing adjoint de TNT France, qui prévoit de livrer 6 millions de paquets pendant les fêtes. Autre tendance, la livraison sur le lieu de travail, pour ceux qui ne peuvent s'absenter : « Elle représente 5 a 10 % des cas », contre 60 % à domicile et 25-30 % en relais, selon Jean-Baptiste Renié, fondateur d'envoimomscher.com, site comparateur de transporteurs de colis. La nuit du 21 sera chaude. Avec des délais de livraison raccourcis, les clients attendent vraiment le dernier moment pour acheter, les opérateurs express fixant la date limite au 23 décembre.
« Certains sites ont pousse jusqu'au 24 pour des livraisons en région parisienne par coursier », note Marc Lolivier. Du coup, si, chez Chronopost, l'activité monte depuis début décembre, « la grande nuit où nous battrons notre record sera celle du 21 », dit Christian Emery, avec plus de400 000 colis attendus.

Aucun commentaire:

Derniers tweets

    Share |